Les damnés de Nanterre - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur:
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : société, Plume(s) présente aussi :
Merci patron   Qu'est-ce que le mérite ?   Au nom du 11 Septembre   Portrait physique et mental du policier ordinaire   Une grenade entrouverte   Ici-bas   Controverses n°1   Misère urbaine : la faim cachée  
  rayons: BD-historique | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

20,30 €  
Les damnés de Nanterre

Auteur Chantal Monteillet
Editeur : Denoël »»
rayon : BD    -historique
support : Livre
type : BD
thème : société
ean : 9782207256299
parution : février 2005
dimensions : 88 pages ; 21 × 30 cm
prix : 20,30 €
disponibilité : prochainement à Plume(s) ?
arrivé à Plume(s) : 2008
commander

Le 4 octobre 1994, radios et télés rapportent un fait divers d’une extrême brutalité.

Deux jeunes gens, Florence Rey et Audry Maupin, viennent d’attaquer la préfourrière de Pantin pour voler des armes. Place de la Nation, le taxi à bord duquel ils s’enfuient percute une voiture de police. Fusillade. Course poursuite. Cinq morts et cinq blessés en moins de trente minutes. Coup de folie ou opération terroriste ? Le visage d’ange paumé de Florence Rey devient une icône cathodique instantanée, symbole de la violence et de la confusion idéologique des temps.

Les médias invoquent l’influence de films ultraviolents comme le Tueurs nés d’Oliver Stone. On présente Rey et Maupin comme des Bonnie & Clyde de la terreur, des nihilistes délirants, alors qu’en réalité leur parcours épouse celui de tant d’enfants des classes moyenne et ouvrière en rupture avec un modèle de société de plus en plus brutal et matérialiste. Dix ans plus tard, Chantal Montellier rouvre le dossier et suit les pistes négligées à l’époque, y compris celle, évoquée à mi-voix par certains médias, du troisième, voire du quatrième homme.

Son travail, vibrant de sincérité, jette une lumière neuve sur une affaire emblématique de notre histoire récente. Et par-dessus tout cela, flotte l’inoubliable visage de Florence Rey, le soleil noir de son regard.


l’auteur :


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette