Vive la dette ! - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur:
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : économie, Plume(s) présente aussi :
La fin de l'Euro   La démocratie évolutive   Crise écologique ou crise sociale ?   L'invention de l'économie   Le jour de l'addition   Economie BTS 1re année   Leur crise !   La France surendettée ?  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-économie | Pratique

9,10 €  
Vive la dette !

Auteur Marc Bousseyrol
Editeur : Thierry Magnier
rayon : Politique et société    -économie
support : Livre
type : essai
thème : économie
ean : 9782844207456
parution : avril 2009
dimensions : 165 pages ; 10 × 18 cm
prix : 9,10 € soldé 4,50 €
disponibilité : épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 16 avril 2009
réserver
La France est en faillite et la dette écrase le destin des jeunes générations. Chaque nouveauné aura à payer 18 700 Euros de dette affirme le banquier Michel Pébereau dans son fameux rapport de 2005. Experts et hauts responsables de l’Etat répètent à l’envi que la rigueur budgétaire s’impose. De Mirabeau, qui pendant la Révolution française est le premier à faire un lien entre l’endettement et le désordre social, aux critères de Maastricht qui consacrent l’orthodoxie financière, experts, économistes et hommes d’Etat se sont relayés pour mieux limiter les déficits et la capacité d’endettement des gouvernements. Et pour mieux se conformer aux "lois de l’économie", on en appelle aujourd’hui au bon sens des simples contribuables, des bons pères de famille et de Monsieur Tout le Monde. Si les arguments portent jusqu’à se présenter comme des évidences, il reste à comprendre ce qu’il en est exactement ? D’où viennent ces chiffres qui parfois donnent le vertige et inquiètent ? Dans un style simple et pédagogique Marc Bousseyrol propose de revenir sur les méthodes de calcul comme sur les principaux arguments développés à droite comme à gauche. On comprend alors que la France n’est pas en faillite. Que la dette n’est pas un mal en soi. Que les jeunes générations ne sont pas nécessairement les victimes des déficits est un sujet de lutte entre classes sociales et non entre générations. Et finalement, que les économistes ne sont pas tous d’accord sur les effets de l’endettement. À travers la pesante actualité de ce sujet, cet ouvrage permet de comprendre que l’économie n’est pas un lieu de vérités ou de lois éternelles mais de contraintes et finalement de choix politiques.

l’auteur :
Marc Bousseyrol : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette