Bure, la bataille du nucléaire - Librairie Plume(s)
rechercher un article par :   ?  

dans le texte : expression exacte :
recherche avancée
éditeur:
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes

sur le thème : nucléaire, Plume(s) présente aussi :
Menace sur le vivant   Après Fukushima   Fusions   Une affaire atomique   La centrale   Autocollant "Nucléaire? Non merci"   Tous cobayes ?   La centrale indémontable  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-nucléaire | Pratique

12,00 €  
Bure, la bataille du nucléaire

Auteurs Gaspard d’Allens
Andrea Fuori
Editeur : Seuil
collection : Reporterre
rayon : Politique et société
support : Livre
type : doc
thème : nucléaire
ean : 9782021377095
parution : octobre 2017 nouveauté
dimensions : 160 pages ; 12 × 20,5 cm
imprimé en France par un imprimeur labellisé Imprim’vert
prix : 12,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 10 novembre 2017
réserver

Un sarcophage gigantesque censé tenir des dizaines de milliers d’années ! C’est au nom de ce projet fou, qui serait le plus grand chantier d’Europe, que Bure, entre Meuse et Haute-Marne, se transforme en zone grillagée et quadrillée de gendarmes. Pour l’industrie nucléaire, ce territoire relégué serait l’exutoire ultime des déchets radioactifs qui s’accumulent et dont elle ne sait que faire.

Sur place, les habitants sont de plus en plus nombreux à s’insurger contre la transformation de leur région en « poubelle atomique ». Depuis deux ans, des dizaines de personnes s’installent sur place, occupent une forêt, bloquent les travaux. La nouvelle bataille du nucléaire est lancée, pour empêcher de croire que cette industrie peut continuer sans risque, réinventer des manières de vivre et lutter, imaginer d’autres possibles pour ce pays.

Dans cette enquête où l’engagement vécu se mêle au regard journalistique, Gaspard d’Allens et Andrea Fuori n’écrivent pas un livre de plus sur le nucléaire, mais l’histoire en train de se vivre d’une rébellion déterminée contre la violence du monde industriel. Ils révèlent aussi les méthodes manipulatrices des nucléaristes, et la façon dont l’Etat achète les consciences pour imposer le silence. Le combat vaut d’être mené : ce récit impétueux et pourtant réfléchi convainc qu’il est possible de faire reculer les puissants.Plutôt que la contamination radioactive, parier sur la contagion joyeuse d’une force de résistance.


les auteurs :
Gaspard d’Allens : +
Andrea Fuori : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette