Les vierges jurées d’Albanie - Librairie Plume(s)
rechercher un article par :   ?  

dans le texte : expression exacte :
recherche avancée
éditeur:
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes

sur le thème : femmes, Plume(s) présente aussi :
Les femmes, actrices de l'histoire   En France, aujourd'hui, on peut tuer impunément   Beauté fatale   Héro(ïne)s   Le désespoir voilé   Femmes, je vous aime   Si Eve avait dit non...   Laissées pour mortes  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-femmes | Pratique

15,00 €  
Les vierges jurées d’Albanie

Auteur Antonia Young
Editeur : Non Lieu
rayon : Politique et société
   -femmes
support : Livre
type : enquête
thèmes : femmes | Albanie | genre | transgenre
ean : 9782352702238
parution : février 2016
dimensions : 192 pages ; 13 × 21 cm
imprimé en France
prix : 15,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 20 juillet 2016
réserver

Ce livre, fruits de nombreuses études de terrain menées par l’auteure dans les années 1990, étudie le phénomène des vierges jurées, ces femmes qui deviennent hommes, dans le nord de l’Albanie. Il explique comment, pour clore un cycle de « reprise du sang », des femmes prennent socialement la place des hommes au sein de famille décimée par la vendatta. Le marqueur principal de cette « masculinisation » est l’habit.

Pour devenir homme, la transformation doit être totale : ces femmes acquièrent le droit de porter le pantalon, interdit aux femmes dans cette région. L’accès aux prérogatives masculines (droit de boire, de fumer, de mener un troupeau, de porter le fusil, négocier les conflits familiaux) est aussi, et surtout, accompagné de l’obligation de chasteté. Devenant homme, ces femmes renoncent à tous rapports sexuels (essentiellement pour éviter l’enfantement, marqueur de la position sociale peu enviable de la femme dans la société).

A partir d’une situation bien spécifique, le nord de l’Albanie régie par le code du Kanun, l’ouvrage d’Antonia Young montre en quoi la construction du genre est avant tout sociale, et non pas un phénomène naturel déterminé par des organes sexuels reçus à la naissance. Si la société n’a pas assez d’hommes pour assumer les tâches dévolues traditionnellement aux hommes, alors les femmes sont transformées en hommes par cette société.

En plus de l’étude d’Antonia Young, traduit par Jacqueline Dérens, l’ouvrage comporte une préface de Nicole Pellegrin, éclairant les enjeux de la question du genre aujourd’hui. Il comporte également une douzaine de photographies noires et couleurs, un aparat critique enrichi, une annexe sur le Kanun, un index des lieux et une carte du nord de l’Albanie.


l’auteur :
Antonia Young : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette