La propriété intellectuelle contre la biodiversité ? - Librairie Plume(s)
rechercher un article par :   ?  

dans le texte : expression exacte :
recherche avancée
éditeur:
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes

sur le thème : agriculture, Plume(s) présente aussi :
Tout beau, tout bio ?   Terre Commune   Quand le vent est au blé   L'encyclopédie des plantes bio-indicatrices - volume 1   Une agriculture pour le XXIe siècle   Ogm, non merci! oui à la biodiversité   Eldorado de plastique   Terre nourricière  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-agriculture | Pratique

8,00 €  
La propriété intellectuelle contre la biodiversité ?

Géopolitique de la diversité biologique

 
Editeur : Cetim
collection : PubliCetim
rayon : Politique et société
support : Livre
type : essai
thèmes : agriculture | biodiversité
biblios : Fruits et jardins Nant 2017
ean : 9782880530730
parution : mai 2011
dimensions : 217 pages ; 11,5 × 17 cm
lieu d'impression non précisé
prix : 8,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 26 septembre 2017
réserver

Les pays du Sud recensent 80 % des ressources naturelles mondiales, attisant la convoitise des sociétés transnationales.

Celles-ci sont prêtes à tout pour se les approprier à coup de brevets et autres titres de propriété intellectuelle. Pour tenter de pallier cette biopiraterie, la Convention sur la diversité biologique propose un "partage des bénéfices" entre ces firmes, les peuples autochtones et les pays du Sud. Presque 20 ans après l’entrée en vigueur de cette Convention, ce partage est-il réellement "équitable" et "bénéfique" pour les peuples ? Garantit-il la poursuite de l’innovation collective ? La valorisation marchande de la nature permet-elle de protéger la biodiversité ? Dans les pays du Nord, les réglementations sur les semences ont eu pour effet de réduire la biodiversité agricole et la liberté des paysans.

Cette situation vécue au Nord augurerait-elle de ce qui se passera dans le monde entier ces prochaines décennies ? Ce livre montre en quoi le fait d’imposer des droits de propriété intellectuelle sur la biodiversité conduit à des conséquences dramatiques pour l’humanité. Y a-t-il des modèles alternatifs et participatifs de partage des ressources et des savoirs s’exerçant en dehors du marché et pouvant protéger efficacement la biodiversité, comme des modèles de type "open source" ? On trouvera ici quelques idées pour aider à repenser la logique de privatisation et de marchandisation de la nature.




Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette